Fringué Mode

Ça démarre

  • Comment décrivez-vous votre look ?
  • Est-ce que vous aimez faire du shopping ? Préférez-vous les boutiques ou les grands magasins ?
  • Aimez-vous faire du shopping tout(e) seul(e), avec des amis ou avec votre copain/-ine ? Pourquoi ?

Un peu de culture

En écoutant l’enregistrement, essayez de répondre aux questions qui le suivent. Après avoir écouté, cliquez sur la flèche vers le bas à droite si vous voulez voir le texte.

Typiquement français !

Certains vêtements ou accessoires sont vus comme des stéréotypes pour représenter une personne française. Par exemple, dans les films, il est très courant de voir un personnage français avec une marinière, un béret, et pour les hommes, une fine moustache ! Bien que la réalité soit différente (tous les Français ne portent pas de marinière, et encore moins de béret !) il est intéressant de voir l’origine de ces vêtements et comment ils sont associés avec la culture française.

La marinière, haut à manches longues et blanc à rayures bleues, était à l’origine l’uniforme officiel de marins français(d’où son nom). L’uniforme avait des mesures bien précises, stipulant que les rayures blanches devaient être plus larges que les rayures bleues, imposant aussi un certain nombre de rayures. C’est Coco Chanel, pendant la Première Guerre Mondiale, qui a popularisé la marinière comme vêtement de mode. La créatrice passait en effet beaucoup de ses vacances sur les plages de Deauville et voyait l’uniforme des marins très fréquemment. Des créateurs d’aujourd’hui comme Jean Paul Gaultier, ou Karl Lagerfeld pour la maison Chanel, perpétuent l’usage de la marinière dans leurs collections et maintiennent ce vêtement comme un élément essentiel de la mode française.

Le béret est un autre accessoire de mode stéréotypé pour les Français. Le béret en question est un chapeau plat, rond, en feutre, et de couleur noire. Ce chapeau est originaire du Béarn, province du sud-ouest de la France, à la frontière de l’Espagne. Le béret était la coiffe des bergers béarnais, gardiens de moutons, puis il s’est popularisé à travers la région, et enfin la France entière.

Informations tirées de: Wikipedia et de Comité départemental du tourisme Béarn Pays basque

Conversation

En écoutant l’enregistrement, essayez de répondre aux questions dans la fiche PDF ci-dessous. Après avoir écouté, cliquez sur la flèche vers le bas à droite si vous voulez voir le texte.

Le dialogue

Amel, une étudiante française, et Paul, un étudiant québécois venu étudier à Paris, discutent au coin d’un parc non loin du Champs-de-Mars. Tout en regardant la Tour Eiffel, Paul repense à son arrivée à Paris et raconte à son amie Amel ses premières expériences dans la capitale.

Paul : Tu sais Amel, j’ai beaucoup de mal à croire que cela fait déjà un an que je suis arrivé à Paris.

Amel : J’imagine ! Je te revois encore sortir de l’avion avec ton gros anorak gris et ton pantalon beige.

Paul : Oui et j’avais aussi mis mes bottes gris foncé, c’est qu’il faisait froid à Montréal ce jour-là ! En tout cas, je suis bien content que tu sois venue me chercher, car mon arrivée à l’aéroport de Paris s’est bien passée pour une fois !

Amel : Qu’est-ce que tu veux dire ?

Paul : Oh je ne t’ai pas raconté ! La première fois que je suis allé à Paris, je rendais visite à un ami. Il travaillait ce jour-là et il ne pouvait pas venir me chercher alors j’ai dû me débrouiller tout seul et prendre le métro jusqu’au centre-ville puis le bus jusqu’à chez lui.

Amel : Oh là là et tu ne t’en faisais pas trop ?

Paul : Si un peu, car c’était aussi la première fois que je sortais de mon Québec natal, mais je n’allais pas non plus supplier mon ami de venir me chercher.

Amel : Et donc pourquoi est-ce que tu n’as pas aimé ton arrivée à l’aéroport ?

Paul : Et ben, c’est simple, on a perdu mes valises !

Amel : A Charles de Gaulle ?

Paul : Oui !

Amel : Mais tu es allé voir les responsables dans le bureau près du tapis roulant ?

Paul : Bien sûr, mais je me suis trompé plusieurs fois en y allant, je me suis perdu. Finalement j’ai demandé à quelqu’un dans la foule qui m’a aidé. Une fois arrivé au bureau, j’ai rempli une fiche au cas où il retrouverait ma valise pour qu’ils puissent me l’envoyer chez moi.

Amel : Et ils l’ont retrouvée ?

Paul : Non, malheureusement. C’était vraiment une mauvaise journée, et puis dans le métro je me suis senti encore plus mal à l’aise.

Amel : Pourquoi ?

Paul : J’ai vu quelqu’un se faire voler son sac à dos ! La foule a crié, mais la personne a disparu avec le sac à dos lorsque les portes se sont ouvertes. En plus il avait l’air étrange, il portait une veste en cuir, il avait une moustache et un grand tatouage.

Amel : Je te comprends maintenant, ton arrivée a pas dû être facile…

Mater la téloche

Vous allez regarder 5 sketchs extraits d’« Un gars, une fille font du shopping ». Jean et Alex ont décidé de faire des achats. Leurs aventures commencent dans un grand magasin.

  • Sketch 1 | 1:04-1:34 (Q1-Q5)
  • Sketch 2 | 1:35-2:03 (Q6-Q8)
  • Sketch 3 | 3:37-4:15 (Q9-Q10)
  • Sketch 4 | 4:16-4:42 (Q11-Q14)

Causons un peu

Résumez le déroulement de la capsule (4:43-6:07). Trouvez-vous que les hommes et les femmes ont des opinions différentes sur les vêtements ?

Regardez maintenant le sketch de Cyprien sur le style vestimentaire.

  • Dans le clip de Cyprien, de quoi parle-t-il ?
  • Quels sont les problèmes et anecdotes amusantes que Cyprien mentionne lorsqu’il parle de la mode ?
  • Le sketch final d’ « Un Gars, Une Fille » et le sketch de Cyprien montrent des situations liées aux vêtements ; avez-vous déjà vécu les mêmes choses ?
  • Quel est votre opinion sur les situations et idées présentées dans les deux sketchs ?

Slang / Idioms

The fashion world has many slang or informal phrases you will need to know. Une godasse is a shoe, un sweat is a sweatshirt and un fut(al) is used for pants. If you say "Je nage dans mes vêtements", it means your clothes are too large, as if you were able to literally swim inside them

If you are looking for a makeover, you’ll need to ask un relooking. Be careful, there are some false friends in the world of beauty and fashion. For example, un brushing is a blow dry and un string refers to thong underwear.