Bosser et décompresser Travailler et se détendre

Ça démarre

  • Est-ce que vous travaillez ? Où ? Combien d’heures par semaine ?
  • Est-ce que vous avez déjà travaillé avec vos amis ou votre famille ? Quels sont les inconvénients de travailler avec des gens que vous connaissez ou avec qui vous habitez ?
  • Et pour vous détendre, qu’est-ce que vous faites ? Restez-vous dans les hôtels ou préférez-vous les terrains de camping ?

Un peu de culture

En écoutant l’enregistrement, essayez de répondre aux questions qui le suivent. Après avoir écouté, cliquez sur la flèche vers le bas à droite si vous voulez voir le texte.

La musique de la Nouvelle Orléans

Si je vous dis “Le vieux carré”, les "fais do-do”, la cathédrale St Louis, ou encore “la cité du croissant”, vous avez deviné ? Oui, il s’agit bien de la ville de la Nouvelle Orléans. Maintenant si je vous parle de jazz, de Louis Armstrong, ou encore de trompette et de trombone, est-ce que vous voyez ? Il s’agit encore de la Nouvelle Orléans, mais cette fois il ne s’agit pas de la ville mais du style musical ; le style New Orleans.

Saviez-vous que presque toute la ville de la Nouvelle Orléans a été construite en dessous du niveau de la mer ? Pour cette raison, les marécages et les bayous grossissent chaque année. Mais cette ville a aussi d’autres surprises. Par exemple certains de ses habitants y parlent encore un français proche de celui parlé en France au dix-huitième siècle.

Quant au style musical, il s’appelle New Orleans car il a été créé à la Nouvelle Orléans. Toutefois la musique de style New Orleans a également été pratiquée dans d'autres villes des États-Unis, comme à Chicago. C’est un style qui a été très populaire de 1910 à 1920. Parmi ses chanteurs les plus emblématiques se trouvent Louis Armstong, King Oliver ou encore Sydney Bechet. C’est un style musical qui est une variation du jazz ; certains l’appellent “jazz festif” car il était joué dans les rues par des musiciens qui improvisaient leurs chansons. Même si ce style est beaucoup moins populaire de nos jours, il fait toujours partie de la culture louisianaise.

Informations tirées de: Wikipedia et de Wikipedia

Conversation

En écoutant l’enregistrement, essayez de répondre aux questions dans la fiche PDF ci-dessous. Après avoir écouté, cliquez sur la flèche vers le bas à droite si vous voulez voir le texte.

Le dialogue

Juste après avoir quitté Jean-Louis, Claire retrouve Luc, un français qu’elle a rencontré au musée, à une exposition de photographies sur la vie de Zachary Richard, un chanteur louisiannais.

Claire : Bonsoir

Luc : Salut Claire ! Comment ça va depuis ce matin ?

Claire : Très bien, et toi ? T’es resté en ville après l’exposition ?

Luc : Ca va très bien! Eh bien écoute, après l’expo je suis rentré directement à l’auberge de jeunesse pour prendre quelques affaires, mon guide et mon sac à dos. Ensuite j’ai pris la voiture de location pour visiter les alentours de la Nouvelle Orléans.

Claire : Ah bon? C’est chouette !

Luc : Oui, et je me suis dirigé vers l’autoroute Bayou.

Claire : L’autoroute Bayou… Ah oui, je vois, cette grande autoroute construite au-dessus des marécages ?

Luc : Exactement, c’est très impressionnant ! Et toi alors, qu’est-ce que t’as fait ? T’es retournée à l’hôtel ?

Claire : Oui, en début d’après-midi, la chaleur m’a vraiment fatiguée ! Et malheureusement les chambres n’étaient plus climatisées quand je suis rentrée. Je suis descendue à la réception pour demander de l’aide mais l’hôtelier n’était pas disponible.

Luc : Oh là là, et alors tu as fais quoi ?

Claire : Eh bien, puisqu’il faisait très chaud je suis allée me baigner à la piscine. Ensuite, une fois rafraîchie, je suis retournée en ville, mon guide à la main pour visiter “Le carré”.

Luc : Ton guide a été utile ?

Claire : Oui ! J’ai pu voir toutes ces vieilles maisons aux fenêtres pittoresques avec des balcons de fer forgé le long de Toulouse St. Et après je me suis dirigée vers la Cathédrale Saint Louis.

Luc : Ah ouais ! J’y suis allé le deuxième jour ! T’as trouvé facilement ?

Claire : Non pas vraiment… C’est pas facile de se repérer avec la carte de ce guide ! J’aurais dû prendre un taxi.

Luc : Tiens, en parlant de taxi, est-ce que tu voudrais prendre un taxi avec moi pour aller au parc Louis Armstrong ? Apparemment il y a un concert de jazz gratuit ce soir !

Claire : Oui très bien !

Mater la téloche

Il y a 3 sketches dans cet épisode d’« Un gars, une fille au bureau de Jean. » Pour comprendre les scènes, il faut se souvenir qu’Alex et Jean sont un couple, et dans les sketches suivants Alex cherche un nouveau travail.

  • Sketch 1 | 0:00-1:31 (Q1-Q4)
  • Sketch 2 | 1:32-2:56 (Q5-Q8)
  • Sketch 3 | 2:57-3:35 (Q9-Q13)

Causons un peu

Résumez le déroulement du sketch (3:36-4:56).

  • Tous ces sketchs sont focalisés sur le moment d’entretien d’embauche, et les personnages adoptent différentes attitudes. Avez-vous des histoires amusantes sur un de vos entretiens ?

Résumez le déroulement de la pub.

  • Est-ce que vous avez une anecdote amusante sur votre travail ? Un patron de qui tout le monde se moque ? Une situation gênante ? Deux collègues qui s’aiment (en secret/ouvertement)?

Slang / Idioms

The verbs bosser and taffer are informal synonyms of travailler. Along with le boulot, le taf is another word used for le travail.

Slang terms for money include: le fric, le pognon or le blé. If you say "J'ai la masse de blé", you are definitely not fauché, à sec or dans la dèche (“broke”).